Comprenez-le, votre situation financière est sujette à des changements fréquents. Ainsi, elle peut vite s’améliorer en quelques années voire quelques mois. Vous avez donc de nombreuses chances de disposer  de suffisamment d’argent, d’ici peu, pour anticiper le remboursement de votre prêt en cours. Comment se déroule ce processus ? C’est ce que nous allons voir tout de suite.

Payer vos dettes de manière anticipée : ce que vous devez savoir

Même si vous possédez une somme suffisante, éponger vos dettes au niveau d’une banque ne se limite pas à un simple virement. Cette dernière exige une indemnité de remploi de votre part. Lorsque vous payez votre prêt plus tôt que prévu, plusieurs intérêts de l’organisme prêteur seront perdus. Cette indemnité vise alors à compenser cela. Cependant, la charge de celle-ci dépend de 2 éléments précis, qui sont :

  • La date durant laquelle vous avez commencé votre prêt personnel
  • Le type de remboursement (en partie ou en totalité)

Compte tenu de ces critères, plusieurs scénarii sont à prévoir en fonction de votre situation :

  • Si le crédit a été signé avant le 1er décembre 2010 et que vous payez en totalité, la compensation ne doit pas excéder deux mois du coût total du prêt. Cela correspond à un emprunt qui est inférieur à 7 500 euros. Autrement, l’indemnité ne doit pas dépasser trois mois du coût total du prêt.
  • Si votre prêt a été effectué avant le 1er décembre 2010 et que vous le remboursez en partie, le dédommagement ne doit pas dépasser six mois d’intérêts sur le montant que vous allez payer partiellement.
  • Peu importe le type de remboursement, si votre emprunt a commencé après le 1er décembre 2010, la compensation ne peut pas être supérieure à 1 % ou 0,5 % de la somme remboursée anticipativement.

Bon à savoir : notez que l’indemnité de remploi sera toujours inférieure aux intérêts demandés par une banque durant un cours initial. Quand vous payez vos dettes à l’avance, cela vous coûte alors beaucoup moins qu’un remboursement normal.

Une autre alternative : faire appel à l’assurance solde restant dû

Vous pouvez vous débarrasser anticipativement de votre crédit en ayant recours à un placement financier comme l’assurance-vie. Même si elle est obligatoire chez quelques établissements de crédit, sachez qu’elle peut être optionnelle dans d’autres. Elle est tout de même très recommandée.

Elle peut intervenir lorsque l’assuré est décédé ou encore quand il est victime d’invalidité totale. A ce moment-là, c’est la société d’assurance qui se charge du remboursement complet du solde restant dû du prêt. Cela évite que les proches de l’assuré ne soient pas touchés par des problèmes de dettes non remboursés.

Prêt sans enquête de crédit - Logo Footer

Accédez aux meilleures offres de prêt auprès de nos établissements de crédit partenaires sans devoir passer par une étude approfondie de dossier. Notre comparateur en ligne vous est mis à disposition pour vous aider à trouver une solution de financement rapide adaptée à vos besoins.