Un véhicule à acheter, des travaux à faire, une cuisine à refaire, une personne à satisfaire, un événement important à organiser ? Le crédit personnel sera une source de financement intéressante pour donner vie à votre projet. Mais à qui est-il dédié ? Est-ce seulement pour les salariés ? Sans nul doute, la réponse est négative. Seulement, certaines conditions doivent être respectées, en fonction de votre statut professionnel. Que vous soyez indépendant, salarié, bénéficiaire de la mutuelle, chercheur d’emploi ou pensionné, vous pourrez obtenir un crédit personnel.

Les critères d’éligibilité d’un crédit personnel

En premier lieu, les banques et les établissements de prêt vérifient la solvabilité de chaque demandeur de prêt avant de décider. Ils n’accordent des crédits qu’aux candidats capables de rembourser leurs dettes.

En second lieu, les organismes de crédit contrôlent si l’emprunteur n’est pas fiché au Registre de la Centrale des Crédits aux Particuliers de la Banque Nationale. Mais, il faut signaler que certains établissements proposent des crédits personnels aux mauvais payeurs. Pour y accéder, il faut terminer le remboursement de la dette responsable ou disposer d’un bien immobilier. Il est dans ce cas possible de contracter un prêt hypothécaire.

Pour pouvoir demander un prêt personnel, vous devrez, par ailleurs, remplir des conditions d’ordre administratif. Il faut atteindre l’âge de la majorité civile. Vous devrez également résider en Belgique pour en profiter. Aucune condition de nationalité n’est exigée.

Les salariés et les pensionnés sont privilégiés du moment où ils ont un revenu stable. Il suffit de présenter vos 3 dernières fiches de paie, notamment pour les salariés en CDD et les CDI. Si vous venez d’occuper un poste, votre contrat de travail peut être requis. Quant aux intérimaires, une pièce justificative de votre situation d’intérim pendant au moins un mois sera exigée.

Qu’en est-il des situations plus délicates face au crédit personnel ?

Concernant les travailleurs indépendants, les risques financiers relatifs à leurs activités laissent parfois perplexes les établissements de prêt. Heureusement, certains organismes donnent des faveurs aux professionnels libéraux et aux artisans. Un justificatif d’activité d’au moins 2 ans est également nécessaire. Vous devrez, en plus, être en règle avec le fisc et l’ONSS. La plupart des banques exigent la souscription à une assurance revenu garanti.

Quant aux chômeurs et les personnes sous le régime de mutuelle/invalidité, tout dépend du montant de vos allocations de chômage ainsi que de la durée de celles-ci et de vos charges. Il est recommandé de faire appel à l’aide d’un courtier professionnel tel que MiD Finance parce que votre chance est réduite.

Si vous profitez du statut stipulé par l’Article 60 ou Vierge Noire, en tant que bénéficiaire du CPAS, vous ne serez pas éligible au prêt personnel.

Prêt sans enquête de crédit - Logo Footer

Accédez aux meilleures offres de prêt auprès de nos établissements de crédit partenaires sans devoir passer par une étude approfondie de dossier. Notre comparateur en ligne vous est mis à disposition pour vous aider à trouver une solution de financement rapide adaptée à vos besoins.